Parallèlement à l'arrivée de moustique tigre Aedes albopictus, une autre espèce invasive s'est aussi installée en Alsace. Dans le Bas-Rhin, Aedes japonicus a été identifié pour la première fois dans le quartier du Neuhof à Strasbourg en 2014. Présent aussi bien dans le massif des Vosges que dans la plaine, Aedes japonicus s'est installé dans l'ensemble du Bas-Rhin à une vitesse fulgurante.

Morphologiquement proche du moustique tigre, les 2 espèces peuvent facilement être confondues. Quelques caractéristiques permettent toutefois de les différencier:

 

Depuis sa première introduction en 2000, l'espèce est bien installée en Europe en particulier dans les pays limitrophes de la France (Suisse, Allemagne, Belgique). Sa présence a aussi été avérée en Autriche, Slovénie, et aux Pays-Bas.

Bien qu' affectionnant particulièrement les espaces boisés, Aedes japonicus colonise aussi un large éventail de gîtes larvaires artificiels. Ainsi, il peut aussi bien se retrouver en milieu urbain qu'en milieu naturel.

Aedes japonicus est principalement connu pour être un des vecteurs historique de l’encéphalite japonaise. Bien que sa capacité vectorielle pour certains arbovirus ait pu être démontrée en laboratoire, l'espèce n'est pas considérée comme un vecteur majeur d'arbovirus.

Pour plus d'informations et de ressources sur Aedes albopictus, vous pouvez consulter le rapport de l'IRD et du CNEV en suivant Aedes japonicus - IRD/CNEV.

 

Syndicat de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin

Siège administratif : 19-21, rue de la Première Armée, 67630 Lauterbourg
Siège technique : IPPTS, 3 rue Koeberlé, 67000 Strasbourg
mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tél : 03 68 85 37 73


Plan du site

Mentions légales