Notion de gîte larvaire

Le moustique adulte vole et se déplace de quelques centaines de mètres à parfois quelques dizaines de kilomètres selon les espèces. Par contre, les larves restent dans l'eau stagnante où elles se développent. Ces lieux de ponte et de croissance sont appelés gîtes larvaires.

Les gîtes rhénans

Dans le Bas-Rhin, les milieux humides offrent une multitude de type de gîtes larvaires que l’on peut séparer en deux catégories : les gîtes vernaux et les gîtes fluviatiles.

Les gîtes vernaux sont généralement des eaux semi-permanentes ou temporaires abritant des espèces dites vernales ou forestières (Ochlerotatus cantans, Ochlerotatus rusticus, Culiseta Morsitans). Le développement larvaire de ces espèces se déroule pendant l'hiver, l'émergence a lieu généralement au mois de mars.

Les gîtes fluviatiles sont des eaux temporaires abritant des espèces fluviatiles principalement responsables de la nuisance dans le Bas-Rhin (Ochlerotatus sticticus, Aedes vexans). Les adultes des espèces fluviatiles ont une durée de vie plus courte (environ 1 mois) et ils sont capables de voler sur plusieurs kilomètres voire dizaines de kilomètres.

Ce sont ces gîtes qui sont visés par les actions de lutte contre les nuisances.

 

Pré inondé du Grosswoerth à Munchhausen

 

Saulaie du Fahrkopf à Seltz

 

Aulnaie de Forstfeld

 

Les gîtes urbains

Les villes offrent aussi une grande diversité de gîtes artificiels où évoluent les espèces de moustiques dites urbaines dont Culex pipiens ou le moustique tigre Aedes albopictus. Les jardins sont des lieux privilégiés de ponte car ils offrent de nombreux gîtes potentiels comme les fûts de récupération d'eau de pluie, soucoupes de pot de fleurs, arrosoirs, mais aussi les pneus. Certains ouvrages de la voie publique sont également colonisés par ces moustiques comme les puisards de rue. Pour certaines espèces comme le moustique tigre, une faible quantité d’eau stagnante suffit à leur développement. Leur prolifération est donc directement dépendante des actions menées individuellement et collectivement, et peut être limitée par des geste simples que le SLM67 transmet lors d’actions de prévention.

 

Exemples de gîtes urbains

 

 

Syndicat de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin

Siège administratif : 19-21, rue de la Première Armée, 67630 Lauterbourg
Siège technique : IPPTS, 3 rue Koeberlé, 67000 Strasbourg
mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tél : 03 68 85 37 73


Plan du site

Mentions légales